Nous portons attention à :

Être à l’écoute des vulnérabilités :

de la Terre, de nos proches et des nombreuses personnes souffrant directement ou indirectement de la situation actuelle.

Mettre en lumière les besoins fondamentaux des personnes :

trouver l’équilibre entre le personnel, le collectif et le social ; l’intérieur et l’extérieur ; l’arrêt et l’urgence ; le penser, le sentir et l’agir ; le lien à la « nature » ; le lâcher et le tenir ; le lien et la distance ; le soin court et le soin long terme ; l’inertie et la course; le très local et les alliances plus larges ; le « sauver nos dynamiques/organisations » et « les transformer » ; entre « la crise » et « les opportunités ».

Accompagner les forces :

de propositions, d’imagination, d’actions, de liens, de solidarité…. Mettre en avant l’espoir : d’utiliser cette fenêtre pour empêcher un retour au « Business as Usual », pour amorcer un « changement de cap, une rupture » et le sentiment de responsabilité, la nécessité d’agir pour cela. Défaire les dominations entre humain·e.s et sur l’ensemble des vivant·e.s, dès aujourd’hui dans cette initiative, pour mieux préparer demain.

Plus concrètement ? 

Nous animons une plénière toutes les 3 semaines. C’est un rendez-vous virtuel pour partager un temps de respiration, exprimer nos ressentis en petits groupes, relier nos dynamiques, faire circuler des informations.

Nous soutenons l’émergence et la visibilité des dynamiques (présentielles ou virtuelles) via le wiki et le site internet. Le wiki permet de proposer ou de rejoindre une dynamique et de partager des ressources. 

Nous imaginons des dispositifs destinés à enrichir les assemblées citoyennes. Pour rendre ces dispositifs accessibles et adaptés à divers publics, ils seront testés dans des assemblées populaires ou associatives dans les mois à venir.