C’est un temps de paradoxes.

Nous sommes nombreux.s.es à constater le retour au « Business as Usual ».  Retournerons-nous dans la fuite en avant ? Que faire pour éviter cela, pour amorcer un réel changement de cap ? Comment prendre soin des urgences humaines,  sociales, écologiques, économiques, … ?

Regarder en face les bouleversements, écouter nos souffrances et nos vulnérabilités : cette urgence demande des pauses, des temps de respiration choisis cette fois.

Réfléchir est nécessaire, mais pas suffisant. Nous nous soucions de rendre possible un avenir où la subsistance, le soin, la solidarité, et la joie sont au centre de nos vies.

Nous souhaitons participer à la construction d’une société juste et résiliente, à la démocratie ouverte, vivante et directe. Cet « à-venir » nécessite des changements de normes, d’apprendre de celles et ceux qui luttent et explorent les alternatives au système consumériste, productiviste, croissanciste et patriarcal.

C’est avec tout notre être que nous habitons la Terre, c’est avec tout notre être que nous pouvons choisir comment atterrir.